Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pierre-gilles tronconi

franceforte_n.jpgLu dans le Fig-mag de cette semaine au détour d'un article sur M.Buisson:

"En 2009, au soir des élections européennes, Cohn-Bendit cabotine à la télévision: les écologistes sont à 16,2%. Dans le salon vert de l'Élysée, Nicolas Sarkozy réfléchit à voix haute: 
«L'écologie sera l'un des enjeux majeurs de la présidentielle. 
- C'est un vote d'élection intermédiaire, s'insurge aussitôt Buisson. Pour le peuple, l'effet de serre sera toujours moins important que l'immigration et le pouvoir d'achat. Le peuple ne s'intéresse qu'aux sujets régaliens et c'est lui qui élit le Président. L'écologie ne jouera pour rien dans la présidentielle.» "

Inutile de préciser que je ne peux accepter de tels propos. Que M. Buisson ne s'intéresse pas à l'écologie, cela est tout à fait son droit.

Cela étant, faut-il rappeler que:

1- l'écologie ne se résoud pas à l'effet de serre, loin s'en faut!

2- l'écologie et le développement durable sont totalement transversaux. M. Buisson croit-il que les choix énergétiques (eh oui, c'est aussi de l'écologie!) n'ont aucune influence sur l'indépendance nationale ou le pouvoir d'achat des Français ou que la prise en compte des changements climatiques n'orientent pas en partie nos choix en matière de défense nationale? Et ce ne sont que deux exemples que l'on pourrait étoffer par les thématiques du logement, de l'agriculture ou des transports...

3- expliquer clairement ces problématiques et leurs conséquences dans la vie quotidienne des Français et les faire partager au plus grand nombre est le rôle que nous devons nous fixer. L'écologie que nous prônons à droite et au centre est justement une écologie populaire, s'appuyant sur un consensus des citoyens, bien éloignée des chimères bureaucratiques de la gauche et des Verts. C'est tout l'esprit du Grenelle initié par Nicolas Sarkozy, Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet et c'est comme cela que nous replacerons cet enjeu essentiel au coeur de la campagne présidentielle et au service d'une France forte.

Le quinquennat de Nicolas Sarkozy nous fournit un bilan remarquable en matière d'écologie et de développement durable. Ne le gâchons pas par des formules malheureuses!

Commenter cet article