Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pierre-gilles tronconi

tour-france-gaz-schiste-345572-jpg 220339Le ministre de l'écologie Philippe Martin vient de trancher. Il refuse de signer les permis de recherches d'hydrocarbures accordées à la société américaine Hess Oil dans le bassin parisien.

Il est difficile pour nous de nous prononcer sur ce dossier, n'ayant pas en main toutes les données techniques. En effet, ces permis avaient été accordés initialement à une société, Toréador, spécialisée dans l'exploration des gaz de schiste qui, elle-même les avait vendus à Hess oil, une société spécialisée dans l'extraction.... 

Mais au-delà de ce cas bien précis, Ecologie bleue rappelle que, comme sur d'autres dossiers environnementaux, nous sommes opposés à toute position dogmatique.

La loi Jacob de 2011 prévoyait de créer une "Commission nationale d'orientation, de suivi et d'évaluation des techniques d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures liquides et gazeux." (art.2) ce qui permettait au Gouvernement de remettre "annuellement un rapport au Parlement sur l'évolution des techniques d'exploration et d'exploitation et la connaissance du sous-sol français, européen et international en matière d'hydrocarbures liquides ou gazeux, sur les conditions de mise en œuvre d'expérimentations réalisées à seules fins de recherche scientifique sous contrôle public" (art.4)

Ecologie bleue espère par conséquent que le gouvernement s'en tiendra aux termes de la loi Jacob et ne fermera pas la porte à la recherche sur des techniques alternatives d'extraction de ces hydrocarbures de manière idéologique pour complaire à ses alliés Verts.

Comme l'a dit très justement Christian Bataille, député PS: "S'opposer à la recherche, c'est de l'obscurantisme."

Commenter cet article