Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pierre-gilles tronconi

Depuis hier soir et la déclaration de candidature du Président de la République, la campagne pour l'élection présidentielle 2012 est effectivement lancée.

Comme en 2007, je m'engagerai clairement en faveur de Nicolas Sarkozy.

En effet, sur le plan de l'écologie et du développement durable, plus que sur les grandes déclarations fracassantes et les postures des uns et des autres, je préfère me fier aux actes.

sarko2012.jpgBien entendu, la nomination comme porte-parole du candidat de Mme Kosciusco-Morizet, compagnon de route de longue date de l'écologie bleue, ne peut que me réjouir.

Mais pour en revenir au fond, dans la continuité du président Chirac qui, notamment avec la Charte constitutionnelle de l'environnement a intégré les valeurs de l'écologie dans le corpus idéologique de la droite, la présidence Sarkozy a été exemplaire, n'en déplaise à ses sempiternels détracteurs qui veulent faire de l'écologie la chasse gardée de la gauche et de l'extrême gauche:

- Création d'un grand Ministère d'Etat transversal englobant l'écologie, les transports ou le logement (ce qui a toujours été une revendication des écologistes) avec à sa tête des personnalités de premier plan: Alain Juppé, Jean-Louis Borloo et aujourd'hui Nathalie Kosciusco-Morizet.

- Le lancement du Grenelle de l'environnement, processus unique pour transformer dans le consensus en faisant participer tous les intervenants concernés et sur un long terme (on accuse assez les politiques de ne faire que de la politique qu'au vu de la prochaine élection...) nos modes de production et de consommation.

- Le refus d'abandonner la filière nucléaire. L'exemple allemand nous prouve tous les jours qu'une telle décision est en réalité un bien mauvais coup porté à la planète.

Alors, bien sûr, les adversaires du Chef de l'Etat pointent toujours les mêmes choses pour faire accréditer la thèse loufoque qu'il serait anti-écologiste:

- L'abandon de la taxe carbone. Nous avions été les premiers en france avec les Jeunes Actifs 13 à faire une réunion sur ce sujet en présence de Patrice Hernu et d'Eric Diard et nous avions déjà dit, à ce moment, qu'une telle taxe ne pouvait avoir de sens qu'aux frontières de l'Europe et, surtout, de manière compatible avec le marché européen de quotas de CO2.

-Les récentes déclarations de Nicolas sarkozy sur le thème "l'écologie, ça commence à bien faire!" Eh bien, quitte à choquer, je partage tout à fait cette analyse: l'écologie qui veut tout régenter des bureaux parisiens, qui ne tient aucunement compte des agriculteurs, des éleveurs, des chasseurs, des traditions locales, en résumé des bobos citadins, il y en a assez! Et Forum bleu a appliqué ce principe à Marseille en approuvant les mises en garde faites par Renaud Muselier sur le dossier du Parc National des calanques, que nous soutenons sans ambiguité par ailleurs.

Par conséquent, j'engage tous mes amis de Forum bleu à participer au grand meeting de soutien à Nicolas Sarkozy, en présence de Jean-François Copé, le 19 février à Marseille au Parc Chanot à 15 h. (Merci de réserver au 04 91 25 62 61) 

Pierre-Gilles Tronconi

Créateur du blog Forum bleu.

Commenter cet article