Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pierre-gilles tronconi

  Une fois de plus, José Bové n'a pas hésité à franchir la ligne blanche de l'illégalité pour se faire remarquer dans les médias.

De plus, cette fois-ci, il n'a pas hésité à mettre la vie de ses supporters en danger puisque l'agriculteur agressé par cet "acte pacifique de neutralisation de 2.000 tonnes de maïs OGM"  (selon José Bové!) a fait feu avec un fusil de chasse sur les "faucheurs volontaires".

A l'heure où la demande de répression contre la délinquance se fait à juste titre de plus en plus forte, tolèrera-t'on encore longtemps les actes délictueux et irresponsables de cet individu? Il me semble que le trouble à l'ordre public et la mise en danger d'autrui peuvent aisément lui être imputés.

Une fois déjà, le Président de la République lui a évité la prison. Apparemment, José Bové en a tiré un sentiment d'impunité. Il faut que cela cesse!

Que penser d'un homme qui envisage de se présenter à l'élection présidentielle et qui ne connait que la force pour faire triompher ses idées? D'ailleurs, cette action d'éclat n'est sans doute pas étrangère à sa présence ce soir à une réunion des "forces anti-libérales"(!). Et que penser d'une candidate socialiste qui, par populisme et démagogie, estime que "José Bové est sur un bon combat"?

Enfin, sur le fond (et c'est le plus important!), je fais partie de ceux qui, à droite, espèrent que l'examen du projet de loi sur les OGM ira à son terme. Ce sujet est complexe, il demande une démarche objective qui ne présuppose à priori ni la nocivité ni l'inocuité de ces cultures; il ne faut pas occulter le fait que les expérimentations en plein champ posent problème. Dans tous les cas, il faudra évaluer sérieusement les avantages par rapport aux inconvénients, notamment sur la santé des Français avant d'en autoriser aveuglément la culture.

Une fois de plus, le cinéma médiatique de José Bové n'aura permis que de placer le débat sur le terrain de l'émotion et du fait divers. C'est peut-être payant pour sa publicité personnelle mais sûrement pas pour adopter une position sérieuse sur ces cultures!

Commenter cet article