Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pierre-gilles tronconi

 Par Gilles Laborde,  Président des Jeunes Actifs

Une fois de plus, nos amis socialistes ont fait preuve, lors de leur université d’été, d’un sens aigu de la critique « non constructive ».
Cette fois, celle-ci s’abat sur la « contribution climat-énergie » défendu par le gouvernement. Proposition du PS : renoncer purement et simplement au projet de taxe carbone en le remplaçant par…. une fiscalité écologique (ne serait-il pas en train de jouer avec les mots?).

Qui a dit que l’UMP était un parti conservateur?

De nombreux pays étrangers ont mis en place un système de taxe carbone depuis le début des années 90, et tous sont satisfaits de son apport. Prenons l’exemple des Suédois qui sont actuellement à la présidence de l’UE. Comme l’affirme M. Johansson, depuis l’introduction de cette taxe en 1991, celle-ci n’a gêné en rien la croissance : réduction de 9% de l’effet serre, alors que dans le même temps, la croissance économique était de 48%. Sans cette taxe, les rejets de CO2 auraient été supérieurs de 20% en 2010 par rapport à 1990 !

La taxe carbone mise en place par le gouvernement permettra de contribuer, dans la durée, au développement d’une économie durable au service de la planète et donc de l’Homme.

Les Jeunes Actifs de l’UMP, acteurs professionnels au service quotidien de la protection de l’environnement, mettront tout en oeuvre pour expliquer cette réforme indispensable pour la vie de nos enfants.

Commenter cet article