Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pierre-gilles tronconi

Source

Les secrétaires d'Etat chargé de l'Industrie, Luc Chatel, et de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, ont annoncé mardi six mesures en faveur du développement des éco-industries, à l'occasion de l'inauguration à Lyon du salon Pollutec
.

Les mesures, décidées lors de la 2e réunion du Comité Stratégique des Eco-industries (Cosei) en marge du salon international des équipements, technologies et services de l'environnement, font partie du plan "Ecotech 2012". Elles seront opérationnelles au premier semestre 2O09.

Tout d'abord, 60 millions d'euros de France Investissements seront affectés aux PMI "pour les aider à financer leurs projets éco-industries", a dit Luc Chatel, au cours d'une conférence de presse.

Une autre mesure prévoit un renforcement des "contrôles d'étiquetage" afin "d'orienter les acheteurs sur des produits éco-responsables", a poursuivi le ministre. Il a chargé la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) "
d'engager des contrôles sur le secteur des éco-industries".

Il s'agit notamment de l'étiquetage CO2 des véhicules, mais aussi de celui des ampoules ou des peintures.

Le gouvernement va également lancer en janvier 2009 le "premier appel à projets +écotechnologies+ de 30 millions d'euros sur trois ans, a annoncé pour sa part Mme Kosciusko-Morizet. "Cela devrait permettre à des produits porteurs d'un réel progrès écologique de trouver le financement qui manque", a-t-elle dit.

Par ailleurs, un "groupe de concertation" sera mis en place pour "rapprocher les pôles de compétitivité existants en matière d'éco-technologies", voire en créer un nouveau sur les technologies de l'environnement, a affirmé la ministre.

Enfin, la dernière mesure prévoit la mise en place d'un "tableau de bord" pour assurer "un suivi semestriel des activités de l'ensemble du secteur".

Commenter cet article