Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pierre-gilles tronconi

BARCELONE (AFP) - 17/03/08

undefinedLa seconde ville espagnole, Barcelone, va acheminer de l'eau par navires depuis Marseille (sud de la France) et Tarragone (nord-est de l'Espagne), en raison de la sécheresse, indique lundi le journal catalan La Vanguardia.

Contacté par l'AFP, un porte-parole du gouvernement régional de Catalogne, l'autorité qui gère ce dossier, n'a "ni confirmé, ni démenti" l'information.

A Marseille, la Société des eaux de Marseille (SEM), a confirmé des négociations avec Barcelone. "Nous avons fait un projet de contrat. Nous attendons maintenant qu'ils nous passent commande", a déclaré à l'AFP son directeur pour Marseille, Alain Meyssonnier, ajoutant: "A ce jour, nous n'avons aucune commande ferme".

Le gouvernement régional catalan avait indiqué en janvier qu'il envisageait très sérieusement d'importer de l'eau avec des navires citernes depuis la France en cas de persistance de la sécheresse.

Le premier voyage d'un de ces transporteurs d'eau, s'effectuera depuis Tarragone à la mi-mai, assure mardi le journal catalan.

Dix jours plus tard, l'acheminement d'eau depuis Marseille commencera, selon La Vanguardia qui précise qu'un total de sept bateaux citernes d'une capacité de plus de 28.000 mètres cubes seront employés pour soulager la sécheresse dans la région de Barcelone.

Aucune précipitation importante n'est venue combler, cet hiver, l'important déficit de pluviométrie et les réserves d'eau sont actuellement à un niveau inférieur de 22% à leur capacité normale dans cette région.

En cas de confirmation de l'accord, l'eau venant de Marseille proviendrait de deux origines, a expliqué M. Meyssonnier: de l'eau non traitée du Canal de Provence qui serait acheminée à partir de Fos-sur-Mer, un des sites du Port autonome de Marseille, vers une station de traitement à Barcelone et de l'eau potable du réseau de Marseille qui serait injectée directement dans le réseau barcelonais.

"L'eau venue de Tarragone et de Marseille ne représentera que 7 à 8% des besoins de Barcelone. Cela leur évitera de faire des coupures d'eau", a précisé M. Meyssonnier jugeant que cette solution très onéreuse était provisoire, dans l'attente de l'usine de dessalement d'eau de mer de 200.000 m3 qui doit être opérationnelle fin 2009.

 

 

Commenter cet article

arno 22/03/2008 10:11

venez voir
MON BLOG:
http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/