Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pierre-gilles tronconi

nsarkozy_unep_deux.jpgLe Président de la République, Nicolas Sarkozy vient de rendre ses arbitrages à l'issue du Grenelle de l'environnement.

Pour nous qui, à Ecologie bleue derrière Patrice Hernu militons depuis des années pour que l'écologie et le développement durable sortent du ghetto où certains idéologues les avaient enfermés, c'est un grand jour!

Pour la première fois, l'ensemble des problématiques liées à l'environnement a été abordé de manière simultanée soulignant ainsi la transversalité de ces dossiers, transversalité sur laquelle nos réseaux ont toujours insisté. Ecologie bleue 13 rend d'ailleurs hommage à la ténacité et au savoir-faire du Ministre Jean-Louis Borloo grâce à qui les points de vue des uns et des autres ont pu se rapprocher et être mis en cohérence tout au long de ces 4 mois de débats.

De plus, que ce soit sur les OGM, sur les choix énergétiques ou la fiscalité écologique, les choix retenus sont dans le droit fil de l'écologie réaliste que nous défendons, une écologie qui ne soit pas l'ennemie du développement économique mais qui l'oriente en lui donnant du sens.

Alors, bien sûr, tout est maintenant à préciser et il faudra sans doute aller plus loin sur certains points. Je pense, par exemple, à la taxe carbone dont nous estimons qu'elle ne peut être que transitoire. Il faudra arriver à la fixation d'un prix international du carbone, comme le préconise Patrice Hernu en militant pour un Bretton Woods du carbone 

En tout cas, aujourd'hui, nous ne regrettons pas notre soutien au candidat Sarkozy en mai 2007!
  


Lire la réaction du WWF

Commenter cet article

héloïm sinclair 02/11/2007 20:07

Les mesures phares du Grenelle, ne sont que la transcription d’obligations européennes, que la France doit dans tous les cas appliquer. Il y a une sorte de mascarade à faire croire que la France innove (jusqu’à inspirer le monde, excusez du peu ;-) quand elle ne fait que suivre avec – encore - un wagon de retard, le train européen. Avec le Grenelle de l’environnement, on nous survend des résultats verts, pour flatter l’égo de l’omniprésident et la fibre nationalo-franchouillarde. Si l’on peut discuter de cet angle qui vaut celui de ceux qui tombent en pâmoison ;-), il n’en demeure pas moins que je pense grand bien de ce Grenelle. Ok, le grand barnum de com, c’est lourd. Mais le principal, c’est d’avoir provoqué une large discussion des parties et d’avoir tiré des diagnostics partagés. Ce qui paraîtra exceptionnel pour un français, c’est ce dialogue entre toutes les parties du corps social pour élaborer des solutions à la problématique transversale de l’environnement. Avoir posé les enjeux, les obligations, les grandes tendances, les défis, les contraintes, … sur la table du dialogue sociale pour l’environnement. C’était le seul moyen de dépasser les jeux de lobbying dans les couloirs de l’assemblée et le manque habituel de volonté politique des gouvernements en la matière.   La France a toujours été obligée d’avancer sur l’environnement grâce à l’Europe, cette fois, elle se donne toute seule un coup de pied aux fesses, avec des caresses pour que ça passe mieux. On peut s’interroger sur la panne démocratique vécu depuis si longtemps, qui oblige à passer par-dessus les représentants officiels du peuple, pour tirer ce constat qui s’impose : il faut décider et agir sans délai. Faudra-t-il convoquer beaucoup d’autres Grenelles pour que la France avance dans sa mutation sociale et politique ?

pierre-gilles tronconi 03/11/2007 09:31

Monsieur Sinclair, je ne crois pas faire partie de ceux qui "tombent en pâmoison" devant les résultats du Grenelle de l'environnement.  Je pense qu'il faudra aller plus loin sur la fixation d'un prix international du carbone et que les conséquences géostratégiques du réchauffement climatique n'ont pas été prises en compte.Il ne faudrait pas non plus "tomber en pamoison" devant les vertus de l'Union européenne. Voir pour les OGM:  L'UE en plein malaise sur les autorisations d'OGM