Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pierre-gilles tronconi

CP du 3 décembre 2015: le bureau national d'Ecologie bleue s'engage pour les régionales

Communiqué de presse

Marseille, le 3 décembre 2015

Elections régionales du 6 et du 13 décembre 2015

Ecologie Bleue appelle à soutenir les

listes du centre et de la droite républicaines

Les 6 et 13 décembre prochains, nous déciderons de l'avenir de nos régions donc de nos territoires et de notre avenir commun et ce, à moment-clef de l'histoire de notre démocratie.

Les compétences de la région sont multiples et la loi du 7 août 2015 les a renforcées. La région a des fonctions de programmation, de planification et d’encadrement notamment:

  • la définition des orientations en matière de développement économique avec l'élaboration du schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation qui définit notamment "les orientations en matière d’aides aux entreprises, de soutien à l’internationalisation et d’aides à l’investissement immobilier et à l’innovation des entreprises, ainsi que les orientations relatives à l’attractivité du territoire régional;
  • l’aménagement du territoire, avec l’élaboration d’un schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires;
  • l'élaboration d'un plan régional de prévention et de gestion des déchets et à la place des départements, la compétence de gestion des services non urbains de transport, réguliers ou à la demande;
  • la gestion des transports régionaux de voyageurs, notamment ferroviaires (réseau des trains express régionaux, TER), et la participation au financement des infrastructures, comme la construction de nouvelles lignes de TGV;
  • la mise en œuvre des actions de formation professionnelle continue et d’apprentissage (ce qui inclut l’insertion des jeunes en difficulté et les formations en alternance) ;
  • la construction, l'entretien et fonctionnement des lycées d’enseignement général et des lycées et établissements d’enseignement agricole;
  • la protection du patrimoine ;
  • le développement des ports maritimes et des aérodromes ;
  • la mise en œuvre d’un plan régional pour la qualité de l’air, etc.

L'énumération fastidieuse de toutes ces compétences doit permettre à chacun d'entre nous de prendre conscience de l'importance des scrutins du 6 et du 13 décembre prochains et des conséquences de nos choix sur l'avenir de l’économie de notre pays à court et long terme.

Le bilan catastrophique de la Gauche et de leurs alliés Verts

Au niveau budgétaire et économique, le bilan de la gauche qui a dirigé un grand nombre de régions Françaises peut être illustré au travers de l'exemple du "Nord-Pas-De-Calais qui a laissé filer son endettement lors du dernier mandat, pour dépasser désormais les deux milliards d'euros d'encours. Au point de figurer comme la région la plus endettée de France avec une dette de 491 euros par habitant. Lors du dernier budget primitif, l’exécutif (régional) a même poussé fortement le curseur en inscrivant 470 millions d'euros de nouveaux emprunts, un niveau jamais vu".

Non, nous ne voulons plus de cette gestion approximative de la chose publique grimée en politique économique keynésienne aux résultats aléatoires et souvent inexistants.

Au niveau politique, cette gauche alliée aux Verts aura contribué à donner à nos citoyens une image archaïque et dogmatique de l'écologie. Non l'écologie n'est pas l'apanage de la gauche. Non l'écologie ne doit pas être prise en otage par les partis de gauche. Bref non à ces Verts « supplétifs » du PS aux positions dogmatiques et rétrogrades. Nous sommes tous des écologistes et l’engouement des Français pour la COP 21 le démontre.

Nous souhaitons par ailleurs mettre en garde nos concitoyens contre le danger que représente le vote Front National.

Ce parti n’apporte aucune solution et représente surtout dans ces temps difficiles un problème supplémentaire pour notre pays. Nous ne cautionnerons jamais ni son programme économique qui est, comme le rappelait récemment le président du Medef, celui de l’union de la gauche de 1981 ni surtout les valeurs qu’il véhicule à l’opposé de l’humanisme qui nous habite. Nous condamnons fermement les scandaleuses déclarations de ses membres particulièrement ceux relatifs au « statut de deuxième rang » de nos compatriotes Musulmans.

C'est avec enthousiasme que nous faisons confiance aux listes du centre et de la droite républicaines.

Ecologie Bleue est un mouvement de droite qui promeut les valeurs du développement durable. Un objectif, « essaimer la culture de l'écologie » à l'ensemble de la société Française notamment par le biais des partis du centre et de la droite par la mise en avant :

  • d'une écologie qui avance en synergie avec l'économie et qui sache utiliser avec réalisme les leviers de l'économie de marché,
  • d'une écologie qui prenne en considération les intérêts stratégiques de notre pays, notamment en matière de politique énergétique, industriels et agricoles,
  • d'une écologie qui tourne résolument le dos aux tabous et aux dogmes de l'écologie accaparée par les Verts.

Dans ce contexte, Ecologie Bleue appelle ses sympathisants à soutenir l'ensemble des listes du centre et de la droite républicaines et à voter pour elles.

Contact presse :

Pierre-Gilles TRONCONI - Président d’Ecologie bleue - pgtronconi@gmail.com -06.87.33.27.37 - http://www.ecologiebleue.org /

Commenter cet article