Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pierre-gilles tronconi

Ecologie bleue aux "écolos réformistes": tournez le dos à l'écologiquement correct !

Après les écolos archaïques, voilà les "écolos réformistes" !

En gros, ce sont les mêmes, qui nous rabâchent les mêmes poncifs gauchisants et bien-pensants sur l'écologie mais ceux-là veulent des places au soleil.

Parce que franchement, qu'ils soient socio-libéraux, mondialistes, fédéralistes européens ou quoi que ce soit d'autre, on s'en fout !

Ce qui nous intéresse, c'est ce qu'ils pensent dans le domaine de l'écologie.

Voilà les questions qu'Ecologie bleue souhaite leur poser:

Etes-vous prêts à remettre en cause la lutte unilatérale contre le CO2 pour prendre enfin en compte le cycle de l'eau comme puissant régulateur du climat ?

Etes-vous prêts à admettre que l'énergie nucléaire n'est pas une ennemie mais un moyen important de réduire les émissions de CO2 ?

Etes-vous prêts à arrêter votre croisade systématique et ridicule contre le capitalisme et à reconnaître que les mécanismes de l'économie de marché sont bien plus efficaces que la contrainte étatique pour promouvoir une économie "propre" ?

Etes-vous prêts à défendre une écologie humaniste c'est à dire où l'on protège les interactions entre l'Homme et son environnement et non une écologie où l'Homme serait considéré comme l'élément perturbateur d'un ordre naturel soi-disant parfait ?

Etes-vous prêts à accepter que l'on puisse être écologiste sans être un partisan du mariage pour tous ou vouloir accueillir sans aucune réserve "toute la misère du monde " ?

Etes-vous prêts à cesser vos éternels discours culpabilisateurs et condescendants sur la responsabilité des pays riches envers les pays pauvres et à établir enfin de vraies relations de partenariat entre égaux où chacun y trouve son intérêt ?

En un mot, êtes-vous prêts à tourner le dos à l'écologiquement correct pour défendre enfin l'écologie réaliste et humaniste du 21e siècle ?

Malheureusement, j'ai bien peur que mes questions ne constituent pas leurs préoccupations premières....

Pierre-Gilles Tronconi

Président d'Ecologie bleue

Commenter cet article