Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par pierre-gilles tronconi

Ecologie bleue satisfaite de la victoire de l'union de la droite et des centres, prend date pour l'avenir

Ecologie bleue, mouvement de l'écologie réaliste et humaniste, se félicite du résultat des élections départementales.

Les candidats que nous avions soutenu comme Karl Olive à Poissy ou Rémi Muzeau à Clichy ont gagné brillamment sur leurs territoires.

Mention spéciale pour Martine Vassal dans les Bouches du Rhône qui obtient la majorité absolue et débarrasse enfin ce département de l'image particulièrement négative que l'ancien président socialiste, Jean-Noël Guérini lui avait collée.

Seul notre ami de Bourges 2, Eric Meseguer, n'a pu l'emporter. Mais une dynamique s'est créée, positive pour l'avenir et qui ne restera pas sans suite.

Partie prenante à part entière de l'union de la droite et des centres qui s'est révélée comme la voie à suivre pour la reconquête de la confiance des français, Ecologie bleue a tissé des amitiés et des réseaux sur l'ensemble de notre pays.

Persuadés que la droite et le centre ne peuvent se dispenser d'un discours fort sur l'écologie et conforme aux valeurs qui les animent, nous allons continuer à nous structurer pour prendre toute notre part dans les prochaines échéances électorales, à commencer par les élections régionales.

Pierre-Gilles Tronconi

Président d'Ecologie bleue

Commenter cet article

pierre-gilles tronconi 30/03/2015 06:09

Bien d'accord avec vous.
En ce qui concerne la conférence de Paris, je crains en effet qu'elle ne soit qu'un étalage de voeux pieux et d'objectifs inatteignables qui ne prenne pas en compte les vrais défis comme par exemple, le rôle majeur du cycle de l'eau dans le changement climatique.
Ecologie bleue va prendre prochainement une initiative avec, notamment nos amis de France-Europe-planète bleue pour proposer une alternative réaliste à cet évènement.

unpeudecologiedanslenord 29/03/2015 23:32

La droite se doit de parler de l'écologie, ce doit être un cheval de bataille pour aujourd'hui et pour 2017, aussi bien au niveau local, national et international. Ce n'est malheureusement pas la conférence de Paris à la fin de l'année qui changera quelque chose puisque nous n'avons pas de politiciens assez réalistes et écologistes à la tête de notre Etat.

Que l'UMP soutienne des initiatives, par l'intermédiaire de ses maires, de ses conseillers généraux et régionaux, et l'écologie pourra rentrer enfin dans le XXIe siècle.